L’objet connecté

Un objet connecté est un objet technologique comme les bracelets, les montres, les pèses personnes et qui a la possibilité d’interagir avec le monde qui l’entoure par le biais de différents modes de communication. Presque tous les objets électroniques peuvent être connectés ou communiquer. Pour connecter ou faire communiquer un objet, l’un des principaux facteurs reste le réseau de communication, généralement sans fil (Wifi, Bluetooth, Lifi, etc…)

Les objets connectés, comment ça fonctionne ?

Les réseaux de communication sont des technologies permettant l’échange de données entre différents objets, on parle alors de communication de machine à machine ou M2M.

Cette capacité d’un objet à communiquer avec l’environnement conduit à une nouvelle forme de réseau : l’Internet des objets ou “Internet of things” en anglais mais aussi à ce qui découle du IoT, le web des objets.

Deux objets qui communiquent échangent obligatoirement des informations, ces mêmes informations doivent être reçues et traitées pour être proposées à l’utilisateur final.

C’est le cas, par exemple, d’une alarme d’une maison qui se déclenche et provoque l’envoi d’un signal à son propriétaire.

La domotique

maison connectée

Par l’entremise des appareils de la domotique, vous pouvez désormais contrôler votre maison ou les locaux de votre entreprise. Tout est centralisé dans une application sur smartphone ou un système de panneau de contrôle afin de gérer les différents systèmes de l’habitat ou du local : Ainsi contribuer à l’optimisation de :

  • La consommation de la lumière et du chauffage
  • Ouverture/fermeture des volets roulants
  • Ouverture/fermeture de la porte de garage ou du portail d’entrée
  • Alarme de sécurité et vidéosurveillance
  • Arrosage automatique
  • Chauffage de la piscine

C’est ce que l’on appelle : La maison connectée

Bien évidemment, les objets connectés peuvent être utilisés dans plusieurs domaines différent, telles que la domotique avec la maison connectée, la santé, la sécurité et le high-tech en général.

Dans le domaine du sport et de la santé, les objets connectés offre la possibilité de de surveiller les constantes physiques en mettant en exergue des indicateurs spécifiques pré-programmés.

Comment fonctionnent les objets connectés

Les objets connectés, contrairement aux objets dits “classiques”, sont équipés de capteurs qui collectent régulièrement des données, par exemple, si nous prenons pour exemple le bracelet connecté, celui-ci peut intégrer un capteur de température qui récupère et enregistre des informations spécifiques de la personne qui l’a porté, mais , les capteurs seuls ne suffisent pas pour la mise en place de la communication. Outre les capteurs qui collectent les données, il y a besoin d’une infrastructure informatique dans laquelle se collectent les données, ces infrastructures informatiques peuvent comprendre un serveur sur lequel une application Web est installée. Une application web est comme un logiciel de bureau (comme Word et Excel), mais qui s’exécute par le biais d’une page ouverte sur le réseau Internet.

Si nous prenons toujours l’exemple d’un objet connecté, les données collectées par l’appareil sont transmises au serveur par le biais d’un réseau de communication sans fil (Bluetooth, WiFi). Le serveur utilise alors l’application Web pour effectuer ses calculs qui peuvent, par exemple, déclencher une alerte SMS à l’utilisateur du produit connecté.

Demain, l’Internet des objets pour tous ?

Plus la recherche dans la technologie avance et plus les serveurs d’analyse de données deviennent plus performants dans leur capacité à prendre des décisions autonomes. Par exemple, dans le monde industriel, les objets en réseau sont utilisés pour collecter des données machine (vibrations, températures) afin d’anticiper les pannes. Grâce aux objets connectés en réseau (comme l’Internet des objets) et à la learning machine, une panne sur une machine peut être détectée en amont : c’est ce qu’on appelle la maintenance prédictive.

Plus encore aujourd’hui, les objets connectés personnels sont reliés aux réseaux des smartphones et sont synchronisés dans des applications mobiles.