Quelle imprimante 3D choisir cette année ?

Vous êtes fasciné par l’impression 3D et êtes prêt à vous lancer dans la grande aventure de la création assistée ? Cet article est fait pour vous. Si vous désirez acheter une imprimante 3D et que vous souhaitez avoir des renseignements concernant les meilleures imprimantes selon les avis des utilisateurs, le tableau sous forme de classement/comparatif ci-dessous, vous donnera quelques informations utiles et vous permettra de choisir l’imprimante qui vous convient.

Classement de la meilleure imprimante 3D

Imprimante 3D Comgrow Creality 3D Ender-3

3D Comgrow Creality 3D Ender-3
190 Avis

3D Comgrow Creality 3D Ender-3

  • Reprend les tirages même après une coupure de courant ou une panne.
  • Assemblage facile et rapide: 2 heures pour assembler 20 écrous.
  • L’extrudeuse diminue considérablement les risques de bouchage
  • Test strict: Test de 24 heures pour les composants clés avant la livraison et le support technique à vie.
  • 5 minutes de chauffe pour atteindre 110 degrés.

Imprimante 3D Geeetech A10

Economisez 11,00 €
3D Geeetech A10
85 Avis

3D Geeetech A10

  • Seulement 10 minutes d’installation de l’axe Z sur l’axe XY et câblage.
  • Impression de 220x220x260mm
  • Plateau d’impression en verre de carbure de silicium avec revêtement
  • Réduction du bruit d’impression
  • L’imprimante peut reprendre l’impression à partir de la dernière position.

Mini imprimante 3D Giantarm de Geeetech

Geeetech3D Giantarm
20 Avis

Geeetech3D Giantarm

  • Ecran tactile couleur
  • Facile à utiliser
  • Résistante aux vibrations
  • Récupération et restauration en cas d’interruption

Imprimante UV Photon 3D par Anycubic

Anycubic UV Photon 3D
31 Avis

Anycubic UV Photon 3D

  • Format d’impression 4,53″(L) x 2,56″(W) x 6,1″(H).
  • L’écran tactile couleur
  • Impression disponible en hors-ligne
  • Longue durée de vie : La source de lumière UV 25W est à l’intérieur d’un tube en acier inoxydable, équipé d’un dissipateur thermique de 80*80mm
  • Garantie 1 an

Imprimante 3D Prusa I3 Creality CR 10

Prusa I3 Creality CR 10
19 Avis

Prusa I3 Creality CR 10

  • Imprime jusqu’à 300x300x400mm.
  • 10 à 20 minutes pour l’assemble
  • Tête d’extrusion  légère et rapide

Imprimante 3D A8 TigTak

TigTak A8
11 Avis

TigTak A8

  • Buses personnalisées MK8, broches robustes et compactes, filaments 3D pour ABS, PLA, HIP, PP, nylon etc..
  • Windows XP / Windows 7 / Windows 8 / Windows 10.
  • Impression acrylique 220 x 220 x 240 mm

Imprimante 3D A10M par Geeetech

Geeetech 3D A10M
29 Avis

Geeetech 3D A10M

  • Capacité de reprise de pause
  • .Assemblage plus facile avec conception modulaire, via extrudeuses doubles
  • Refroidissement rapide grâce à 3 ventilateurs.
  • Plateau d’impression en verre au carbure de silicium

Imprimante 3D Geeetech Nouvelle A20M

Geeetech Nouvelle A20M
52 Avis

Geeetech Nouvelle A20M

  • Module Dual-Extruder et Hotend 2 en 1 qui permet des objets de couleurs mixtes
  • Assemblage rapide : 10 minutes
  • Zone d’impression :  255 x 255 x 255 mm
  • S’arrête automatiquement lorsque le filament est épuisé, réinitialisation en 1 clic
  • Reprise en cas de coupure de courant

Imprimante 3D Ender-3 Pro Creality 3D

Ender-3 Pro Creality 3D
190 Avis

Ender-3 Pro Creality 3D

  • Température constante sur toute la surface de fabrication.
  • Ender 3 Pro est livré avec une alimentation certifiée UL, protégeant votre imprimante des surtensions imprévues
  • 5 minutes de chauffe
  • Reprise de la fonction d’impression

Creality Ender 3 Imprimante 3D

Creality Ender 3
104 Avis

Creality Ender 3

  • Reprise d’impression
  • Extrudeuse MK-10 réduit considérablement le risque de bouchage et de mauvaise extrusion
  • Alimentation électrique protégée, seulement 5 minutes pour que le lit chauffant atteigne 110℃
  • Assemblage facile et rapide

Quelle est la caractéristique de l’impression 3D ?

Impression en 3D de Yoda de star wars.

Chaque imprimante 3D construit des pièces selon un seul et même principe : un modèle numérique est transformé en objet physique tridimensionnel par le biais de couches de matériaux.

L’impression 3D est une façon fondamentalement différente de produire des pièces par rapport aux technologies traditionnelles de fabrication d’usinage ou de mise en forme comme le moulage par injection.

Dans l’impression 3D, aucun outil spécial n’est nécessaire (par exemple, un outil de coupe avec une certaine géométrie ou un moule). Tout est fait mécaniquement, la pièce est fabriquée directement sur le socle et construite couche par couche.

Comment se déroule le processus d’impression

Le processus commence toujours par un modèle numérique en 3D. Il s’agit du plan de l’objet à fabriquer. Ce modèle est sculpté par le logiciel de l’imprimante en fines couches en deux dimensions.

Cependant, le fonctionnement d’une imprimante 3D varie selon le processus. Par exemple, certaines imprimantes de bureau fondent des filaments de plastique et les déposent sur la plate-forme d’impression à l’aide d’une buse commandée par l’ordinateur (comme un pistolet à colle haute précision). Les grosses imprimantes 3D industrielles, utilisent quant à elles, un laser afin de faire fondre de minces couches métalliques ou plastiques.

Les matériaux utilisés varient également selon le procédé. Les plastiques sont de loin les plus courants, mais les métaux peuvent aussi être imprimés en 3D. Les pièces produites peuvent également présenter un large éventail de propriétés physiques différentes, allant d’objets en transparence à des objets caoutchouteux.

Selon la taille de la pièce et le type d’imprimante, une impression prend généralement de 4 à 18 heures. Cependant, les pièces imprimées en 3D sont rarement prêtes à l’emploi. Elles nécessitent souvent une préparation pour obtenir le niveau de finition souhaité. Ces étapes demandent plus de temps et de compétences.

Comment fonctionne une imprimante 3D ?

Une imprimante 3D typique ressemble évidemment à une imprimante à jet d’encre car elle fonctionne également par le biais d’un ordinateur. L’ordinateur élabore grâce à un logiciel, un modèle 3D une couche à la fois, de bas en haut, en imprimant de façon répétée sur la même zone. En travaillant de manière entièrement automatique, l’imprimante crée un modèle en transformant un dessin 3D en de nombreuses couches bidimensionnelles et transversales, isolant efficacement les impressions 2D les unes au-dessus des autres, mais sans le papier entre elles. Au lieu d’utiliser de l’encre, qui n’accumulerait jamais beaucoup de volume, l’imprimante dépose des couches de plastique ou de poudre en fusion et les fusionne entre elles avec de la colle ou de la lumière ultraviolette.

Découvrez, si cela vous intéresse les meilleures imprimantes laser ici.

4.89 avg. rating (97% score) - 15 votes

Laisser un commentaire